PROJET

Du 01 janvier au 31 décembre 2011 commence ma vie à impact 1. c’est à dire une projet
de réduction de mon impact écologique.

En substance, il s’agit d’extraire l’essence de la vie : Le superflu nous alourdi, le besoin
aiguise la créativité et nous met à l’épreuve. Quelle partie de nous même faut-il éliminer et
laquelle au contraire conserver et valoriser ?
Est-il possible de vivre heureux en renonçant aux gaspillages dont on se rend à peine
compte?

L’Ecological Footprint Quiz m’a communiqué une donnée très négative: Pour supporter
mon style de vie, la terre devrait être 1,15 fois plus grande!
Et donc, pour suivre l’exemple de Colin Beavan, de Paola Maugeri, de pays comme la
Suède et l’espagnole Vitoria-Gasteiz, et de tant d’autres ayant décidé de réduire leur
impact sur l’environnement à travers une approche écologique active et positive.

Dans le blog je raconterai mon expérience, les obstacles que j’ai rencontré, les conquêtes,
je donnerai des informations, je ferai partager mes émotions, je chercherai à impliquer
d’autres personnes. Je proposerai des initiatives valables et des conseils sur la façon de
vivre dans le respect de soi, des autres et de notre planète.

Voici les champs d’action sur lesquels j’interviendrai, avec une liste de règles que je
m’impose et des suggestions pour les autres :

À table – E H₂O CO² – Maison écologique – Santé et beauté – recyclage/réutilisation
Solidarité – Potager – animaux

Pourquoi à Impact 1?
On nous a donné qu’une seule planète, pourquoi en vouloir plus ?
Pour mener une vie écocompatible et écologique, demandant l’utilisation des ressources
de notre seule planète il suffit de se réinventer: Et je suis prête !

Comment faire?
En modifiant mes habitudes.
Le monde changera si nous commençons par changer nous même.
Les mots économie, recyclage, respect résonneront chaque jour de mes actions jusqu’à
vivre à impact 1
Attention toutefois: Il ne s’agit pas de s’immoler au nom d’une défense de l’environnement
apparemment vaine. Mais de s’adapter et de redimensionner notre vie en nous focalisant
sur des questions importantes :

Comment faire pour sortir de cette spirale qu’est notre société de consommation,
qui décide à ma place ce qui est bien et ce qui est mal?
Quelles sont les conséquences de mes achats?
De quelle façon puis-je réduire au minimum mon impact écologique?

Voilà comme je suis:
La page vices et vertus raconte ce que je suis et ce que je fais actuellement et ce que je
serai et ce que je ferai durant le projet Vie à impact 1

À la fin de ce projet:
Je remplirai de nouveau le questionnaire pour savoir si j’ai réussi réellement à vivre à
impact 1
Je saurai ainsi si j’ai effectivement réduit ma consommation, en améliorant la qualité de
ma vie et pourquoi pas en économisant un peu d’argent.
Nous verrons bien !

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *